Le crowdfunding dans l’immobilier est-il rentable ?

Placer son argent dans l’immobilier n’est pas toujours une chose facile. Parfois, l’insuffisance du capital de fond freine les investisseurs. Il existe tout de même de nombreux moyens pour réunir le budget nécessaire à la réalisation du projet. Parmi les alternatives les plus populaires aujourd’hui, on retrouve le crowdfunding.

Le crowdfunding immobilier, c’est quoi ?

Aussi connu sous le nom de financement participatif, le crowdfunding dans l’immobilier consiste à réunir les fonds auprès des investisseurs particuliers. Chaque épargnant peut déposer la somme dont il dispose pour participer au projet immobilier. Après un délai de 12 ou 24 mois selon le projet, il perçoit un remboursement avec des intérêts.
À noter qu’il existe actuellement de nombreuses plateformes qui proposent ce type de financement. Vous, en tant que particulier, êtes amené à choisir le projet qui vous semble le plus abordable. Un « jeton » sera ensuite octroyé en fonction de vos actions apportées.

Le crowdfunding immobilier, est-ce rentable pour les investisseurs ?

Le crowdfunding dans l’immobilier est-il un bon placement ? Afin de répondre à cette question, évoquons d’abord les points forts et les bémols de ce type d’investissement.

Zoom sur les avantages du crowdfunding dans l’immobilier

Le crowdfunding dans l’immobilier permet divers avantages non négligeables. Des sociétés comme Homunity séduisent les investisseurs grâce à son taux d’intérêt élevé. Il se situe entre 8 et 10% en fonction des projets. C’est nettement plus important que les épargnes ou les autres placements financiers. Par ailleurs, c’est un type d’investissement accessible à tous les budgets. Pour les petits projets, les investissements peuvent aller de 50 à 100 euros.

À rappeler que l’épargnant n’aura aucune responsabilité en ce qui concerne les travaux à faire et le déroulement des tâches. Les responsabilités reviennent uniquement à celui qui réalise le projet. Enfin, le placement ne suscite aucuns frais supplémentaires. Vous avez juste à placer votre fond et à recevoir le remboursement avec intérêt après le délai donné.

Les inconvénients du crowdfunding dans l’immobilier à la loupe

Malgré les avantages du crowdfunding, il existe tout de même certains bémols à ne pas omettre.
Déjà, c’est un investissement à risque. Comme tout placement immobilier, il se peut que les imprévus surviennent, menant à la perte de votre capital :

– Faillite de l’artisan
– Un problème avec la loi
– Des catastrophes naturelles…

Toutefois, dans certains cas, ces problèmes peuvent juste délayer la finition des travaux, donc la réception du remboursement. Bien sûr, si vous choisissez les bonnes plateformes pour investir, les risques peuvent être minimes.

Par ailleurs, votre capital sera bloqué pour un long délai. La durée des travaux varie généralement entre 1 à 2 ans en fonction de la taille du projet. Au cours de cette période, vous n’aurez pas accès à votre capital ni aux intérêts, et vous n’aurez pas la possibilité de vendre vos actions.

Peut-on dire que le crowdfunding dans l’immobilier est rentable ?

En tenant compte des avantages et des inconvénients du crowdfunding dans l’immobilier, on peut dire que c’est un investissement qui est effectivement rentable. Il dispose d’un très bon rapport rendement/risque contrairement aux autres types de placement. La rentabilité est donc assurée. Pour mettre toutes les chances de votre côté, il est prudent de bien choisir la plateforme. N’hésitez pas non plus à investir dans plusieurs projets pour vous assurer un maximum de rentabilité.

Bref, le crowdfunding immobilier avantage aussi bien les investisseurs que le promoteur. Le premier peut profiter d’un taux d’intérêt élevé tandis que le deuxième bénéficie d’un capital rapide et facile pour concrétiser son projet.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x