moustique tigre

Le moustique tigre fait son retour en France, comment s’en protéger ?

Le moustique tigre fait son retour en France, comment s’en protéger ?
5 (100%) 1 vote[s]

L’aedes-albopictus, ou plus communément appelé moustique tigre est un petit insecte connu pour être capable de transmettre plusieurs virus à l’Homme. Installé en France depuis 2004, il a atteint, en 2018, 51 départements. La capitale, longtemps épargnée, compte également parmi les zones conquises par le moustique.

Vous en avez certainement entendu parler, plusieurs villes de France étaient placées sous haute vigilance. Le même scénario risque de se reproduire cette année, puisque les territoires d’installation du moustique ne cessent de s’étendre depuis, et dépassent désormais les 60 départements.

Outre sa présence et son potentiel risque de contamination, le manque d’information de la société représente un réel danger. Une grande partie des Français ignore quels virus peuvent être transmis par la piqûre du moustique, ignorent comment s’en protéger, et surtout, quelle conduite tenir en cas de piqûre ?

 

Les maladies causées par la piqûre du moustique tigre

L’insecte peut être porteur de plusieurs virus, et ainsi les transmettre à une personne saine à la suite d’une piqure. Parmi ces virus, nous comptons le virus de la dengue et le virus chikungunya, d’où l’appellation « moustique de la dengue » ou « moustique du chikungunya ». Il peut également transmettre le virus Zika et « west nile virus ».

L’insecte est donc considéré vecteur de transmission de ces maladies.

moustique tigre

Chaque année, une centaine de cas sont recensés en France, pour la plupart importés après un voyage en zone tropicale. Les premiers cas autochtones ne sont apparus qu’en 2010.

Rappelons que la piqûre du moustique tigre n’est dangereuse que si le moustique a été préalablement contaminé par une personne, atteinte, en la piquant. Mais ne pouvant le savoir, il est important de s’en préserver.

Comment se protéger des piqûres du moustique tigre ?

En le reconnaissant d’abord !

Le moustique tigre est un petit moustique dont la taille varie, mais ne dépasse pas 1 cm, il est généralement plus petit qu’un moustique commun.

On le reconnait à ses rayures noires et blanches qui recouvrent tout son corps et ses pates, ainsi que ses ailes toutes noires.

Son vol est plutôt lent, d’une allure hasardeuse et non craintifs vis-à-vis des gestes autour de lui. Ce qui vous permet de l’éviter ou de l’écraser facilement.

 

Limiter sa prolifération en évitant les eaux stagnantes

Aussi petits soient-ils, les eaux stagnantes sont les endroits préférés de l’insecte pour y déposer ses larves.

Pensez donc à vider tous les récipients où l’eau peut se collecter. Vases, soucoupes de vases, sous pots, gouttières, bidons, jouets d’enfants, tonneaux, arrosoirs, pneus, tout doit être vidé sans épargner d’autres possibilités de collection d’eau.

Tous ces réceptacles d’eau peuvent donner naissance à d’autres moustiques en 48h !

Évitez de planter des plantes tout près de la maison, et évitez aussi les plantes grimpantes.

Enfin, si vous possédez un petit bassin dans votre jardin, n’hésitez pas à y introduire des poissons. Ces derniers vous aideront à vous débarrasser des larves de moustiques en les mangeant !

L’éviter

Le moustique tigre vit en zone urbaine, et paradoxalement, dans les jardins privatifs et les pépinières professionnelles. Il pique généralement de jour, le matin et au crépuscule.

Si vous ne pouvez pas éviter ces endroits à ces moments de la journée, pensez au moins à vous couvrir en portant des vêtements longs ou en appliquant des lotions pour la peau qui lui sont spécialement dédiées.

 

Se protéger contre le moustique

Le moustique tigre est très difficile à éloigner, puisque nous ne pouvons pas agir sur toutes les eaux stagnantes autour de nous, il est donc important de se protéger contre le moustique tigre comme l’on se protège des autres moustiques.

Sprays, crèmes, lanternes, bracelets, spirales anti-moustiques et bâtonnets répulsifs, sont tous des alternatives pour contrer les moustiques déjà installés dans notre territoire. Mais certaines sont plus efficaces que d’autres.

moustique tigre

Nous vous recommandons parmi tous ces outils de protection, les moustiquaires enroulables ou plissées à installer sur les ouvertures. Considérés comme un réel rempart contre les moustiques, de nombreuses personnes habitant dans les zones à haute vigilance de France l’ont adopté.

Simple, rapide et facile à installer, mais aussi à désinstaller, vous pouvez compter sur sa protection optimale. Laissez votre fenêtre ouverte aussi longtemps que vous le souhaitez et aérez régulièrement votre domicile ou votre bureau sans vous souciez de l’intrusion de l’insecte !

Que faire en cas de piqûre de moustique tigre ?

La piqûre du moustique tigre est généralement ressentie, mais elle démange comme la piqûre d’un moustique commun. Toutefois, elle peut provoquer des boutons plus grands et plus rouges avec plus de démangeaisons.

Plus rarement, la piqûre peut entrainer une réaction inflammatoire plus marquée avec un œdème chaud et douloureux et une rougeur plus importante de plusieurs centimètres de diamètre. Dans ce cas, il faut éviter de se gratter (Si votre enfant a été piqué, n’oubliez pas de lui couper ses ongles).

Ne paniquez pas, la piqûre est souvent inoffensive. Pensez à comparer l’insecte avec la description type du moustique tigre, si la description est la même, signalez-le !

Contactez votre médecin si les symptômes sont plus intenses, ou si vous développez d’autres signes infectieux tels qu’une fièvre, des frissons et des douleurs articulaires.

Auteur de l’article : terredinfos

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de