Réaliser des économies sur le chauffage durant l’hiver

En hiver, le chauffage représente généralement plus de 70% des dépenses énergétiques d’un foyer. Par conséquent, réduire sa consommation à ce niveau peut permettre de baisser considérablement le montant de sa facture d’énergie. Plusieurs solutions peuvent ainsi être mises en place, à commencer par l’isolation thermique du logement et l’adoption de certaines habitudes de vie. Voyons tout cela plus en détail.

Les travaux d’isolation thermique : une priorité pour économiser sur le chauffage

Pourquoi l’isolation thermique est-elle si importante ?

Pour qu’un logement soit chauffé correctement en hiver, une bonne isolation est indispensable. C’est en effet grâce à cela que la chaleur produite peut être conservée à l’intérieur en limitant au maximum les pertes thermiques. Ainsi, plus l’isolation d’une maison est efficace, plus il est possible d’économiser du chauffage. En période hivernale, la différence se fait davantage ressentir puisque les températures sont au plus bas. L’isolation joue donc un rôle majeur pour empêcher le froid de rentrer et chauffer chaque pièce à la température souhaitée.

Isolation thermique de sa maison : par où commencer ?

La première chose à faire avant de se lancer dans des travaux d’isolation est d’identifier les principaux ponts thermiques du logement. Pour faire simple, il s’agit des endroits mal isolés qui provoquent des pertes de chaleur. Ici, le mieux est de réaliser un bilan thermique. Vous saurez ainsi quelles parties de votre maison sont à isoler en priorité. Il s’agit généralement du toit et des combles, pouvant causer jusqu’à 30% des déperditions thermiques. Ensuite, il y a également les murs où on constate 15 à 25% des pertes de chaleur en moyenne. L’isolation des fenêtres et du sol peuvent ensuite être envisagées pour optimiser les performances thermiques du logement.

Des aides disponibles pour financer ses travaux d’isolation

Ces dernières années, refaire l’isolation de son logement s’avère particulièrement avantageux grâce aux aides à la rénovation énergétique. En plus de réaliser des économies de chauffage considérables après les travaux, il est en effet possible de le faire avec un budget réduit. Parmi les aides proposées, on peut notamment citer :

  • le dispositif MaPrimeRénov’ de l’Anah ;
  • la prime énergie via le dispositif des CEE (Certificats d’Économie d’Énergie) ;
  • l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) ;
  • le chèque énergie, pouvant aussi permettre de régler ses factures d’énergie ;
  • la TVA réduite à 5,5%.

Adopter les bons gestes pour ne pas consommer plus que nécessaire

Chauffer son logement à la bonne température

Après avoir terminé l’isolation thermique de votre logement, il sera bien plus simple d’atteindre et conserver la température souhaitée au sein de vos pièces. Cela dit, pour économiser pendant l’hiver, il est important que cette température ne soit pas trop élevée. En effet, un degré en moins sur le thermostat, c’est déjà 7% d’économies sur sa facture de chauffage. Sachez par exemple que la température optimale dans une chambre est de 16° pour une personne adulte, ceci dans le but de favoriser la qualité du sommeil. Dans les pièces à vivre, elle est d’environ 19°.

S’aider d’un thermostat intelligent

Maintenir une température idéale dans son logement peut se faire avec l’aide de la technologie. Aujourd’hui, des outils domotiques comme le thermostat connecté sont très efficaces pour réaliser des économies de chauffage. Cela permet d’accéder à différentes fonctions directement depuis votre smartphone, comme la régulation de la température de vos pièces à distance. Les modèles les plus avancés offrent également la possibilité d’automatiser certaines tâches selon vos habitudes, la température extérieure ainsi que vos préférences personnelles. Si vous souhaitez que la température de votre salon ne dépasse pas 19° par exemple, vous pourrez le paramétrer.

Bien entretenir son système de chauffage

Comme vous le savez peut-être, les performances des équipements de chauffage peuvent fortement se dégrader à cause d’un mauvais entretien. Cela cause ensuite une augmentation des dépenses puisqu’un appareil en mauvais état consomme davantage d’énergie pour fonctionner. C’est pourquoi un entretien régulier est indispensable. Dans un premier temps, il y a la révision de la chaudière à gaz qui doit être effectuée tous les ans par un professionnel. Ensuite, il ne faut pas oublier de purger vos radiateurs au moins une fois dans l’année, de préférence avant la période de chauffe. Enfin, d’autres tâches d’entretien peuvent être nécessaires selon le système de chauffage.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x