Comment adapter un véhicule en fonction de mon handicap ?

Certaines personnes handicapées craignent qu’ils leur soient impossible ou très difficile d’acheter une voiture ou que les coûts liés à l’adaptation d’une voiture soient supérieurs à leurs moyens financiers. Ce n’est cependant pas toujours le cas et de nombreuses personnes handicapées sont aujourd’hui en mesure de prendre la route dans leur propre voiture.

Avant d’acheter un véhicule, vous devez vous assurer que la voiture que vous désirez peut-être adaptée pour répondre à vos besoins. Il peut être utile de contacter une entreprise spécialisée qui effectuera les adaptations de votre voiture.

Bien que l’adaptation d’une voiture à vos besoins soit coûteuse, il est possible d’obtenir une aide financière à cet effet. Il est très important d’effectuer des recherches à ce sujet avant de faire un achat, sinon vous pourriez vous retrouver avec une belle voiture neuve qui ne pourra pas recevoir les modifications souhaitées en raison du coût élevé de l’adaptation du véhicule.

Sachez aussi que l’association agefiph, qui a pour but l’aide à l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap, propose une aide à la mobilité notamment en ce qui concerne l’adaptation d’un véhicule a son handicap.

Quelles sont les adaptations possibles pour votre voiture ?

Pour adapter votre voiture afin que la conduite soit sûre et confortable et que l’accès soit plus facile, vous pouvez installer un certain nombre d’éléments sur votre véhicule. Il s’agit notamment de commandes manuelles de freinage et d’accélération, d’un accessoire de type colonne de commande pour faciliter la direction, d’un bouton fixé sur votre volant pour faciliter la rotation du volant, de rétroviseurs adaptés, de ceintures de sécurité et de sièges pivotants.

Adaptation selon le Handicap

Si vous souffrez d’un bras affaibli, il est également possible de faire adapter votre voiture pour pouvoir actionner le klaxon et les clignotants au pied. Si vous utilisez un bras artificiel fixé sous le coude, il est également possible de conduire à l’aide d’un accessoire spécialement adapté fixé au volant. Dans certains cas, lorsqu’un conducteur a perdu l’usage de ses deux bras, il peut être possible d’adapter un véhicule à la conduite au pied.

Pour les conducteurs qui ont une jambe affaiblie, il peut être utile de conduire une voiture à transmission automatique, car cela évite d’avoir à utiliser la pédale d’embrayage. Il est également possible de déplacer les pédales pour les adapter à votre jambe la plus forte ou d’installer un embrayage semi-automatique qui permet au conducteur d’utiliser une voiture avec une boîte de vitesses manuelle, mais sans avoir besoin de la pédale d’embrayage. Si vous n’avez pas l’usage de vos jambes, il est possible de faire adapter une voiture pour une commande manuelle.

Précaution pour les longs voyages

Avant de faire un long voyage pour la première fois dans votre voiture adaptée, il est utile de conduire sur de courtes distances pendant un certain temps afin de vous habituer à la manipulation de votre voiture adaptée.

Si vous êtes en fauteuil roulant, il peut être difficile de passer du fauteuil roulant au véhicule. Il est possible d’utiliser des accessoires tels qu’une planche et des ceintures de levage pour y remédier. Il existe également des véhicules spécialement adaptés qui vous permettent d’y conduire votre fauteuil roulant. Si vous devez garer votre véhicule sur la route, il vous sera peut-être plus facile de passer de votre voiture à votre domicile s’il existe une bordure de trottoir. S’il n’y en a pas à l’extérieur de votre domicile, il peut être utile de contacter votre conseil municipal pour savoir s’il est possible d’en installer un.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x