Les outils et matériels pour bien démarrer votre maraîchage !

Pour bien démarrer votre maraîchage il convient d’utiliser les bons outils et de s’équiper du bon matériel. Petit tour d’horizon de ce dont vous aurez besoin pour mener à bien votre projet de maraîchage.

Budget et bâti

Tout d’abord, bien que le prix d’achat des parcelles maraîchères soit faible et donc très attrayante, il faut garder en tête que le terrain ne représente qu’une faible part du budget nécessaire à la création d’une exploitation maraichère. En effet, l’essentiel du budget se concentreront sur les bâtiments, et sur le matériel nécessaire à l’exploitation. Aussi, avant de se lancer, il convient de chiffrer précisément l’investissement total nécessaire pour démarrer l’activité.

Du côté des bâtiments, sachez que pour débuter, vous n’aurez pas nécessairement besoin d’une grande surface. Au départ, il vous faut un lieu pour entreposer matériels et produits, et une chambre froide. Comptez une surface de 50m² pour commencer pour ces deux entrepôts. Bien qu’il soit nécessaire d’avoir une chambre froide et une salle de stockage selon vos variétés, il n’est pas utile de multiplier les constructions si vous produisez des légumes de saisonnalités différentes. Entre deux récoltes vous aurez ainsi la possibilité de vider les bâtiments.

La serre pépinière quant à elle demande une plus grande surface puisque chaque bac de maraîchage nécessite 20m², je vous laisse faire le calcul…

Le matériel nécessaire pour débuter

Du côté du matériel, la liste dépendra beaucoup des cultures que vous prévoyez de mettre en place. En effet, certains plants demandent un matériel spécifique tel qu’une récolteuse pour l’ail, ou une butteuse pour les fraises. Toutefois, inutile de vous encombrer de cet outillage si vous n’êtes pas concernés.

agriculture

De même, les véhicules agricoles tels que les tracteurs sont disponibles en plusieurs puissances. Vous pouvez voir plusieurs véhicules en vente à cette adresse : https://www.agriaffaires.com/occasion/1/tracteur-agricole.html .

Votre choix ne sera pas forcément dicté par vos finances ou vos envies, mais bien par la nécessité productive. Il convient donc de se renseigner en amont, car selon les cultures, il peut être nécessaire d’avoir 2 tracteurs ayant des puissances différentes selon l’utilisation que l’on en fait.

L’activité de maraîcher est très intense et demande une très bonne organisation afin de ne rien oublier et surtout de ne pas perdre ses cultures par manque de temps. Aussi, pour vous aider dans votre activité, il existe sur le marché des outils et machines qui peuvent vous permettre d’automatiser certaines tâches.

C’est notamment le cas d’un capteur GPS permettant d’épandre l’engrais organique. Cet outillage permet à la machine de planter et de distribuer l’engrais de manière proportionnelle en parallèlement de l’avancement des hommes. Ainsi, on évite les allers/retours et on gagne du temps.

Les travaux de binage

Parmi les tracteurs disponibles, nombreux sont ceux qui peuvent vous aider dans votre activité. Ainsi, le tracteur porte outil polyvalent peut s’avérer très utile pour les travaux de binage, le tracteur sans cabine, permet quant à lui d’assurer les travaux du quotidien dans les serres.

agriculture

De même, au moment des récoltes, afin d’aller plus vite et de limiter la pénibilité des salariés, il est possible de s’équipe d’une assistante de récole électrique. Cette machine autoguidée avance en même temps que les hommes. Ces derniers peuvent alors poser directement les légumes dans les caisses transportées par la machine, qui se charge de les soulever. Plus besoin d’effectuer des allers retours pour ramener les récoltes à bout de bras à l’exploitation.

Derniers conseils en vrac

Avant toute plantation, il faut penser à désherber le sol et à le préparer à recevoir les semis. Pour cela, plusieurs outils existent. On retrouve ainsi les motoculteurs, qui sont adaptés aux petites surfaces, mais aussi le matériel de désherbage thermique qui évite de perturber l’écosystème du sol.

Pour planter et semer, il existe également des machines dédiées. Le choix doit se faire en fonction des cultures. Il convient alors de consulter la fiche technique de l’outil pour s’assurer que les espacements nécessaires sont réalisables, tout comme la profondeur de semis. Bien entendu, certaines machines sont polyvalentes et permettent ainsi de semer de multiples variétés. Les semoirs, comme les planteuses, peuvent être manuels ou motorisés, tout dépend de votre budget et de la surface que vous avez à couvrir.

Auteur de l’article : terredinfostv

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de