Réformes des complémentaires santé pour 2020 !

La complémentaire santé a pour vocation de faciliter l’accès à certains soins qui ne sont pas toujours pris en charge par les contrats d’assurances classiques. Si elles sont avantageuses pour la plupart, les conditions de couvertures qu’elles offrent laissent souvent un « reste à charge » que le bénéficiaire devra payer d’une manière ou un autre. Dès l’automne 2019, les établissements concernés ont annoncés l’arrivée d’une éventuelle réforme pour ces dispositifs d’aides. Quelles sont les complémentaires santé concernées ? Quels sont les détails de ces transformations ? Nous répondons à toutes vos questions pour mieux tirer profit de l’utilisation de ces dispositifs.

Une hausse des cotisations ?

L’un des principaux changements de la complémentaire santé concerna la hausse des prix des cotisations. Cette éventualité a déjà été évoquée par les établissements concernés à la fin de l’année dernière et la tendance se confirme en ce début 2020. L’augmentation est évaluée à 3% en moyenne pour la hausse permette de couvrir une grande partie des reste à payer. Si les coûts sont tous élevés, cela ne sera pas forcément négatif pour les bénéficiaires. Selon la responsable du service de Sécurité Sociale du Ministère de la Santé, les frais engendrés par cette hausse seraient principalement couverts par l’Assurance Maladie. Une dépense qui se chiffrerait à environs 50 millions d’euros par an. Grâce à cela, les frais seraient parfaitement couverts sans qu’il ne soit nécessaire d’imposer une hausse des tarifs de cotisation auprès des bénéficiaires.

Les aides concernées par la baisse du reste à charge

Les soins pris en charge par la complémentaire santé sont nombreux. Toutefois, ce ne sont pas toutes les démarches engagées par le bénéficiaire qui profiteront de cette baisse du reste à charge. Parmi celles qui offrent un tel avantage, on retrouve par exemple les soins concernant :

Les lunettes

Les soins concernant la vision font partie des premiers à être pris en charge par la complémentaire santé. Cela inclut par exemple l’achat de lunette que ce soit dans le but de soigner une myopie, une presbytie ou toute autre pathologie des la vue. A compter du début de l’année 2020, l’achat de verres de qualité en relation avec ces soins est entièrement gratuit. Ces dernières devront répondre à des critères précis tels qu’un traitement d’endurcissement et d’amincissement ou la présence d’antireflet. Pour ce qui est de la monture, la prise en charge sera entière si elle coûte moins de 30 euros et qu’elle fait partie d’une sélection de 35 paires choisies par l’opticien. La sélection sera de 20 paires dans le cas d’un modèle pour enfant. Si la monture ne répond à ces critères, la complémentaire ne prendra en charge que 100 euros du montant total.

Les prothèses dentaires

Cette réforme prévoit également la gratuité d’un des deux prothèses dentaires que le bénéficiaire souhaite obtenir. La prise en charge concerne les inlay-colores, les différentes types de couronnes qui répondent à des critères de qualité et d’esthétisme. Ces dernières peuvent être en céramique, en métal ou encore en zircone en fonction de la dent à remplacer. En dehors de la pose de prothèse dentaire, la nouvelle complémentaire santé prévoit un traitement 100% santé pour ceux qui en ont besoin. Les chirurgiens dentistes disposant d’une convention devront d’ailleurs mentionner la possibilité de réaliser cette démarche dans leur devis. Le bénéficiaire pourra alors déterminer le soin qui correspond le mieux à ses attentes.

Les prothèses auditives

En ce qui concerne les prothèses auditives, le reste à charge reste d’actualité bien que cette dernière ne soit plus aussi importante. En effet, de nouveaux plafonds ont été fixés pour cette année afin que l’accès à ces dispositifs soit plus simple. La sécurité sociale prendra une grande partie de la somme afin de réduire les frais autant que possible. Cette option est valable pour l’acquisition de contours d’oreille et de prothèse auditive intra-auriculaires. En parallèle, les autorités ont mis en place un système de sensibilisation pour les personnes âgées qui pourraient présenter un tel besoin.

Quelles prévisions pour 2021

En dehors transformations en cours, les autorités prévoient déjà les changements concernant la complémentaire santé en 2021. Les attentes concernent principalement celles dédiées aux prothèses dentaires et auditives qui présentent encore des restes à charge jusqu’à maintenant. Grâce à cette nouvelle disposition, les dentaires pourront notamment être pris en compte à partir de l’année prochaine.

Images : lesfurets.com, previssima.fr

Vidéos : youtube.com

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de