neo-banque

Les néo-banques à l’assaut des particuliers et professionnels

Les néo-banques à l’assaut des particuliers et professionnels
5 (100%) 2 votes

Le marché des banques en ligne ou appelées « neo-banque », ne cesse de voir grossir le nombre de ses acteurs, au point qu’il ne se passe désormais plus un mois, sans que l’on voit naître ce que l’on appelle en jargon technique une nouvelle « Fintech ».

Qu’est-ce qu’une Fintech ou néo-banque ?

Les fintechs ou néo-banque n’en finissent plus d’attirer de nouveaux acteurs et de nouveaux clients. Mais avant d’entrer en matière, interrogeons-nous sur ce qui se cache derrière ce vocable de « fintech » ou de « néo-banque » ? Pour être très concis, il s’agit de l’ensemble de ces « startups » qui mettent au service leur savoir-faire en matière d’innovation informatique et technologique au service du secteur bancaire et financier.

Le marché des professionnels, nouvel eldorado des néo-banques ?

Ces néo-banques d’un genre nouveau s’attaquent désormais au marché des services bancaires à destination des particuliers et des professionnels. Ce dernier marché, bien souvent oublié par la première révolution des banques en ligne, trouve désormais de nouveaux acteurs sur le marché des professionnels qui demeuraient jusqu’ici, le « pré carré » des banques traditionnelles.

Une néo-banque n’est pas forcément une banque

Le cas d’Anytime est atypique puisque ce nouvel acteur sur le marché des banques en ligne, a choisi de se positionner simultanément sur le marché des particuliers et des professionnels. Il faut tout d’abord bien préciser qu’Anytime n’est pas une banque à proprement parler.

C’est là toute la complexité du concept, mais avant d’en dire plus, un éclaircissement s’impose :  Anytime comme d’autres néo-banques ne sont en réalité que des « fintechs », concept évoqué plus haut, et en règle générale, ce type de startups ne joue qu’un rôle de pont entre vous et les grands groupes bancaires qui eux-mêmes, jouent un rôle très effacé, mais assure tout de même l’ensemble des services monétiques aux bons déroulements des flux et transferts bancaires.

Si vous avez l’occasion d’ouvrir un compte Anytime en ligne ou sur application mobile, vous aurez à votre disposition un compte de paiement, un IBAN pour recevoir et émettre des paiements partout dans le monde, et une carte bleue pour payer et retirer de l’argent.

La carte bancaire Anytime est une carte à autorisation systématique. Concrètement, cela signifie que vous ne pouvez dépenser plus que vous n’avez sur votre compte, étant donné que votre solde sera systématiquement interrogé lorsque vous effectuerez un paiement. Conséquence logique, Anytime ne propose pas de découvert autorisé.

En un mot, Anytime peut s’avérer intéressante comme solution pour payer et être payé.

Anytime, une néo-banque typique d’un marché en pleine révolution

Face à l’explosion du nombre de sociétés développant leurs activités dans le e-commerce, et notamment des « petits e-commerçant » bien souvent autoentrepreneurs, le besoin de souplesse et de rapidité appel les acteurs bancaires à faire preuve de réactivité et d’offrir à ses clients actuels ou futurs clients, des services dématérialisés et toujours plus réactifs.

 

 

C’est précisément sur ce terrain-là, qu’un acteur comme Anytime arrive à tirer son épingle du jeu, puisque la néo-banque dédie ses services à la fois pour :

  • Les particuliers
  • Les professionnels (Sarl, SAS, Eurl…)
  • Les startups
  • Autoentrepreneurs
  • Les associations
  • Les porteurs de projets
  • Les professions libérales

Quelle différence avec une néo-banque pour les particuliers et les professionnels ?

Dans le cas d’Anytime, la néo-banque a fait le choix de proposer – pour la souscription d’un compte professionnel -, de tarifs similaires à un compte particulier, et ce, sans surcout supplémentaire. Les professionnels et les particuliers sont donc « logés à la même enseigne ». L’inverse l’est également, puisque lorsque vous souscrivez à une offre standard ou une offre prémium, vous avez 2 comptes potentiellement disponibles : l’un pour vos activités courantes et l‘autre pour vos activités professionnelles, si vous avez une entreprise.

L’offre de services d’Anytime – et c’est la tendance future de ce marché en développement – embrasse un très grand nombre de structures commerciales et se destine ainsi  à un large panel de  catégories socioprofessionnelles. C’est par ailleurs, sur cet aspect de l’offre de service que se concentre tout l’effort de communication de cette néo-banque en particulier, en indiquant notamment à ses futurs clients, que ses services et son compte bancaire, se destinent non seulement aux particuliers, mais en tenant compte de la situation sociale du client :

  • compte personnel
  • compte pour un ou des enfants
  • compte pour une colocation
  • compte pour un couple

En résumé, les néo-banques semblent combler un vide béant dans un marché aux lacunes nombreuses en matière d’offre de service, où c’est toute une frange de la population, parmi les particuliers et professionnels, qui semble apprécier la rapidité de la démarche commerciale, la souplesse administrative, et l’efficacité des moyens bancaires mis à disposition, répondant pour des débuts prometteurs, à une réelle demande des acteurs de l’économie qui nécessite toujours plus de réactivité.

Auteur de l’article : terredinfos

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de