Ginkgo Biloba

Le Ginkgo Biloba : le plus vieil arbre connu et ses vertus pour la mémoire ?

Le Ginkgo Biloba est un arbre dont nous avons tous déjà entendu parler au moins une fois. Un arbre célèbre dans le monde entier, vénéré dans de nombreux pays d’Asie où il est planté dans l’enceinte des temples et des palais. On le surnomme « arbre aux mille écus » car son feuillage à l’automne prend une magnifique couleur jaune d’or. Ce sont ses feuilles qui sont utilisées pour leurs vertus médicinales.

Nous allons voir ici les applications thérapeutiques du Ginkgo et plus particulièrement pour la mémoire.

 

Le Ginkgo Biloba, un arbre « fossile » extraordinaire

Cet arbre serait vieux de quelques 200 millions d’années, voire plus selon certaines sources ! Il serait donc apparu avant les dinosaures. C’est un survivant qui a traversé de nombreux bouleversements climatiques et géologiques. Il est l’unique représentant de la famille des Ginkgoaceae et le plus vieil arbre connu.

Ginkgo Biloba

 

Le ginkgo fait preuve d’une extrême longévité et pourrait vivre jusqu’à 2500 ans. Il est d’une incroyable résistance aux variations climatiques et à la pollution, maladies, parasites, etc. C’est d’ailleurs le premier végétal à avoir repoussé à Hiroshima après le bombardement atomique.

Il a été rapporté du Japon en Europe par un botaniste allemand à la fin du 17ème siècle. On le trouve à présent sur tous les continents et c’est un arbre de choix en milieu urbain, de par sa résistance à la pollution. Il peut atteindre 25 mètres de hauteur en moyenne, plus s’il croît dans un environnement favorable. Il s’agit d’une espèce très rustique et résiste à des températures de -30°C.

 

Les vertus du ginkgo biloba

Traditionnellement, le ginkgo biloba est utilisé dans la pharmacopée chinoise depuis des milliers d’années. Il fait partie des 10 substances thérapeutiques majeures citées dans les plus anciens traités de médecine chinoise.

Ginkgo Biloba

Son utilisation thérapeutique a dépassé les frontières de la Chine et on trouve des compléments alimentaires à base de ginkgo biloba dans presque n’importe quel supermarché en France, en pharmacie, en boutiques bio ou encore sur internet.

 

Utilisation du Ginkgo biloba pour la circulation et la mémoire

Le Ginkgo Biloba contient des flavonoïdes qui sont des anti-oxydants. Il a une action sur le système circulatoire veineux et artériel. Il tonifie les veines et favorise le retour du sang stagnant. Il est donc indiqué en cas de :

  • jambes lourdes,
  • varices,
  • hémorroïdes,
  • extrémités froides (des mains et des pieds)
  • syndrome de Raynaud.

 

D’un point de vue des artères, le Ginkgo Biloba aiderait à leur dilatation, notamment au niveau cérébral. C’est pourquoi il aurait des effets bénéfiques sur les fonctions cérébrales et principalement sur la mémoire. Le ginkgo est donc réputé pour stimuler la mémoire et apporter un esprit plus vif et plus clair.  Il est souvent conseillé soit aux étudiants désirant aider leur mémoire mise à rude épreuve, soit aux personnes âgées dont la mémoire commence à faire défaut.

 

Autres indications du Ginkgo biloba

Comme pour beaucoup de plantes, le ginkgo ne contenant plusieurs substances actives, il est aussi conseillé ou traditionnellement utilisé pour d’autres pathologies :

 

  • Dépression
  • anxiété
  • angoisse
  • grosse fatigue / récupération sportive
  • Douleurs rhumatismales, arthritiques, musculaires
  • problèmes de dégénérescence maculaire et rétinienne.
  • acouphènes

 

 

Posologie et précautions d’emploi

Le ginkgo se prend le plus généralement en cures.  Il est largement préférable de consommer des extraits standardisés de Ginkgo, élaborés en laboratoire, plutôt que de préparer soi-même des infusions de feuilles car ces dernières contiennent des substances indésirables, les ginkgotoxines, pouvant induire des convulsions. Il est important de vérifier la composition de l’extrait que vous souhaitez acheter pour s’assurer d’une teneur suffisante en principes actifs. Il doit contenir au minimum 20 mg de glycoside de flavone et 4 mg de lactones terpéniques.

Ginkgo Biloba

Pour stimuler les fonctions cognitives et soutenir la mémoire, le ginkgo peut être associé à d’autres plantes dont l’action est complémentaire, par exemple le Gingseng qui est revitalisant ou le Rhodiola qui aide à lutter contre la fatigue intellectuelle.

 

Contre-indications

Les personnes sous traitement médical, notamment avec des anti-coagulants, des anti-inflammatoires non stéroïdiens, de la lévothyroxine ou des médicaments contre l’épilepsie doivent éviter de consommer du Gingko. Il est important, en cas de troubles cognitifs constatés, de vous tourner vers votre médecin pour effectuer des examens appropriés pouvant parfois mettre à jour des pathologies plus graves que ce que l’on pensait. Dans ce cas le ginkgo seul ne saurait suffire à rétablir complètement la santé du patient.

 

Conclusion

Le Ginkgo Biloba est un remède ancestral, toujours apprécié de nos jours pour les personnes sentant leur mémoire faiblir. Sa prise doit cependant se faire avec précaution et s’intégrer dans une stratégie globale de remise en santé qui passe par un meilleur équilibre alimentaire, une diminution des facteurs de stress et l’intégration d’exercice physique régulier.

Auteur de l’article : terredinfostv

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de