L’activité physique et le cerveau : quels bienfaits ?

Le lien entre activité physique et cerveau a été prouvé maintes fois et pourtant on retrouve de plus en plus d’études dans les médias prouvant l’importance de bouger et de stimuler son corps pour booster son cerveau. Les bienfaits incluent des effets positifs sur la mémoire, l’humeur et même le degré d’intelligence. Zoom sur ces bienfaits dans plus de détails mais aussi comment tout cela fonctionne.

Que se-passe-t-il dans le cerveau ?

Tout d’abord, lorsque nous faisons de l’exercice nous augmentons notre rythme cardiaque et ainsi le débit sanguin permettant d’oxygéner notre cerveau encore plus efficacement qu’au quotidien. De plus, l’activité physique incite notre cerveau à sécréter des molécules telles que la dopamine, la sérotonine ou la norépinéphrine. Ces molécules améliorent l’attention, le plaisir, l’humeur, l’estime de soi mais aussi l’apprentissage.

De nombreux scientifiques ont mis en place des expériences avant d’évaluer le boost reçu par le cerveau. On pense notamment à une étude faite par Neurolmage démontrant qu’une seule séance d’exercice de 15 minutes peut améliorer et augmenter la connectivité et l’efficacité du cerveau. Cette découverte pourrait améliorer la qualité de vie des personnes à mobilité réduite ou qui ont subi un AVC. Pendant ce test, une équipe a demandé aux participants d’effectuer un genre de jeu vidéo « musclé » à l’aide d’un dynamomètre et d’utiliser différents niveaux de force pour déplacer un curseur afin de connecter des rectangles sur un écran le plus rapidement possible. D’ailleurs, le dynamomètre est souvent utilisé lors de recherches médicales pour mesurer et évaluer la force et l’endurance de muscles.

Une autre étude menée par une équipe de recherche américaine démontre les effets bénéfiques de l’exercice sur la maladie d’Alzheimer. En effet, l’activité physique aide à la production de nouveaux neurones mais aussi offre un environnement sain pour eux grâce à la production de la molécule BDNF (Brain-Derived Neurotrophic Factor), connu pour régénérer le cerveau et créer de nouvelles connexions.

Quels bienfaits en général ?

En général, le sport est reconnu pour son effet « antidépresseur » naturel. Grace aux molécules naturelles, le sport agit en quelques sorte comme une drogue sur le cerveau.

De plus, quand on fait du sport, l’hormone du stress (cortisol) réduit considérablement, surtout lorsque l’activité est faite le matin. De manière générale, il est recommandé de pratiquer environ 20 à 40 minutes de sport aérobic par jour pour augmenter le taux de BDNF de 32%. Donc pourquoi ne pas marcher à votre pause déjeuner ou pour vous rendre au travail ?

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de