La Société Générale procède au rachat de Lumo

La Société Générale procède au rachat de Lumo
5 (100%) 3 votes

Hormis ses nombreux objectifs sur le plan financier, la Société Générale se lance depuis maintenant quelques années dans des actions pour la protection de l’environnement. Pour cela, elle porte une attention particulière aux avancées en faveur de la transition énergétique. C’est ainsi qu’elle fait le rachat de nombreuses start-up œuvrant dans ce domaine dans le but de participer aux financements des projets les plus intéressants dans le domaine. Parmi ses dernières acquisitions, il y a par exemple la très célèbre plateforme de Crowdfunding Lumo. Zoom sur les avancées de la Société Générale dans le domaine et concernant ce dernier rachat !

Société Générale investit dans différentes start-up

En plus d’être l’un des principaux leaders du marché financier comme l’indique la célèbre plateforme www.detective-banque.fr, la Société Générale fait partie des établissements bancaires les plus actifs dans le rachat de start-up pour l’open-innovation. Ces investissements se sont portés sur différents types de plateformes.

Les différents rachats effectués au cours des dernières années

Bien qu’elle ne fasse pas souvent de rachat, la Société Générale s’intéresse particulièrement aux plateformes de financement participatif. Parmi celles dont elle a déjà fait l’acquisition, il y a notamment TagPay, et parmi les blockchains dont l’entreprise a fait le rachat, l’on peut citer la start-up R3. Il en est de même pour la messagerie sécurisée Symphony. Par ailleurs, la banque en ligne Boursorama, faisant partie du groupe, a également pris part à l’acquisition de l’agrégateur Fiduceo.

société générale

L’intérêt de la Société Générale pour Lumo

Lumo est une plateforme de crowdfunding permettant aux investisseurs d’utiliser leurs économies de sorte à participer à la transition énergétique. Depuis sa création en 2015, ce dernier compte près de 5 500 personnes. Œuvrant sur plus de 40 projets, la plateforme compte un placement total d’une valeur de 5 millions d’euros environ.
Si elle attire autant la Société Générale, c’est bien avant tout pour son succès auprès des investisseurs, que ce soit des particuliers ou des entreprises. D’un autre côté, il faut savoir que la plateforme a contribué à la mise en place de l’énergie verte auprès de plus de 100 000 ménages en finançant la production d’environ 240 millions de KWh d’électricité. Il s’agit donc d’une plateforme active et efficace au sein du secteur de la transition énergétique.

La transition énergétique, un tremplin pour la Société Générale

La Société Générale agit depuis plusieurs années pour le développement de la transition énergétique. Pour cette dernière, l’acquisition de Lumo est donc un moyen d’accroître sa place sur le marché financier tout en contribuant au réel financement de cette innovation.

Afin de faciliter ce changement énergétique, elle compte mettre en place les points suivants :

  • Une meilleure opportunité d’épargne : Au lieu de réaliser de simples placements épargne, la Société Générale et Lumo incitent les utilisateurs à réaliser des placements visant l’amélioration de la transition énergétique. De ce fait, elle met en avant des offres dans les zones couvertes par son service qui sont à la fois complètes et parfaitement structurées.
  • Un bonus financier : Comme l’a instauré le gouvernement dans le but de promouvoir l’utilisation des énergies renouvelables, Lumo et Société Générale proposent aux porteurs de projets de profiter de certaines récompenses. Il s’agit ici d’un accès à la plateforme permettant un soutien financier conséquent grâce aux apports des investisseurs.
  • L’utilisation du SolarCoin : le SolarCoin est la valeur monétaire utilisée dans le but de favoriser l’utilisation des énergies renouvelables. Si elle est bénéfique aux porteurs de projet, elle l’est tout autant pour les épargnants qui vont profiter d’une valorisation de leurs économies.

Dans ses différentes actions, Lumo peut être présentée sous forme de Blockchain. En effet, sa manière de procéder pour les échanges de titres est plus ou moins la même que celle utilisée par ces plateformes.

Un rachat dans quel objectif ?

Si le but est principalement de contribuer au développement des énergies renouvelables, la Société Générale souhaite également participer à l’amélioration des projets mis en place sur le sujet. Afin d’atteindre cet objectif, la banque ainsi que la plateforme Lumo ont pour objectif d’atteindre jusqu’100 milliards d’euros pour les 2 prochaines années. Cet argent va bien sûr servir à l’amélioration de l’utilisation des énergies renouvelables au sein des foyers, en réalisant le financement des différents projets soutenus par la plateforme de crowdfunding.

Auteur de l’article : terredinfos

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de