huile de krill

Huile de krill et ses oméga 3 : des bénéfices insoupçonnés ?

Ces dernières années, l’huile de krill intéresse particulièrement les chercheurs, car elle recèle de nombreuses vertus pour l’homme. Une huile issue de ces petites crevettes (plancton) qui vivent en Antarctique et qui ne mesurent pas plus de 7 centimètres. Petit focus sur cette huile essentielle qui rencontre de plus en plus de succès.

 

L’huile de Krill et sa concentration en acide gras

Les nombreuses vertus de l’huile de krill viennent de la grande concentration d’acides gras qu’elle contient.

Parmi eux, on retrouve notamment les acides gras polyinsaturés (EPA, DHA) qui permettent de maintenir la tension artérielle.

C’est notamment l’acide gras DHA que l’on retrouve dans le corps humain, au niveau du cerveau. Il joue un rôle important puisqu’il aide à la construction des neurones et des cellules. En vieillissant, le taux de DHA dans le corps décline progressivement, c’est pourquoi il est nécessaire de faire des apports extérieurs à partir d’un certain âge.

huile de krill

L’action du Kril sur les protéines

La consommation d’huile de krill agit également sur la protéine plasma C-réactive. Ainsi, elle maintient un niveau normal qui permet donc de s’assurer d’une bonne santé cardiovasculaire et articulaire.

Dans l’huile de krill, se trouvent également des phospholipides. Ces derniers permettent aux femmes de garder un cycle menstruel équilibré et un taux de production d’hormones qui reste normal. Cela a donc pour conséquence de réduire les effets que peuvent avoir les changements de taux d’œstrogène et de progestérone au moment des cycles menstruels.

Ainsi les études ont prouvé que la consommation d’huile de krill permettait de diminuer les irritations, les maux de ventre, les gonflements, les douleurs, et d’autres nombreux maux liés au syndrome prémenstruel.

huile de krill

Pour bénéficier de toutes les vertus de l’huile de krill, il est important de sélectionner une huile pure, c’est-à-dire sans ajout d’autres substances (même s’il s’agit d’huile de poisson).

 

L’huile de Krill et les Oméga 3

Pour être en bonne santé, notre corps a besoin d’avoir des apports réguliers en oméga 3 et oméga 6, et ce, de façon équilibrée. Malheureusement, l’alimentation d’aujourd’hui est plus riche en oméga 6, et la majeure partie de la population est carencé en oméga 3.

Pour les problèmes d’articulation

Ce déséquilibre entraîne alors chez les personnes concernées, des problèmes d’ordre articulaire. Il peut s’agir :

  • de douleurs,
  • de raideurs,
  • et même de difficulté a effectué certains mouvements.

Afin d’apporter à notre corps les apports d’oméga 3 manquants, la consommation d’huile de krill est recommandée. En effet, elle contient la dose nécessaire pour rééquilibrer les omégas 3 et 6, et offrir ainsi une meilleure santé à nos articulations.

 

Pour votre équilibre cardiovasculaire

Les omégas 3 participent également à l’équilibre cardiovasculaire, notamment en maintenant le taux de « bon » cholestérol. De même si les apports en omégas 6 sont supérieurs à ceux en omégas 3, cela peut entraîner des hypercoagulations du sang ou des inflammations artérielles. Augmenter la prise d’omégas 3, permettrait donc de réduire significativement les risques de thrombose.

 

Les bienfaits de l’huile de Krill pour votre mémoire

Les omégas 3 jouent également un rôle au niveau cérébral. En effet, lorsque l’on dit que manger du poisson stimule la mémoire, on parle en fait des omégas 3. Ces derniers permettent en effet d’améliorer la mémoire, mais aussi, la concentration, l’acuité et la santé cognitive. Ainsi, cela aurait un effet préventif sur la maladie d’Alzheimer par exemple et autres maladies dégénératives.

Huile de krill

Prévention contre certains types de cancer

De même, la consommation d’omégas 3, permettrait de se protéger contre l’apparition de certains cancers. En effet, ces derniers peuvent se développer dans des corps ayant des carences en :

  • nutriments,
  • vitamines
  • et minéraux.

Ainsi, un régime riche en oméga 3, tel que le régime méditerranéen permettrait de diminuer les risque de cancers du sein, du côlon ou de la prostate.

Contre-indications

La prise d’huile de krill doit être faite avec précaution, et il vaut toujours mieux demander d’abord l’avis de son médecin. En effet, des contre-indications existent pour les personnes souffrants de troubles de la coagulation et pour celles qui sont allergiques aux crustacés et aux fruits de mer.

De même, la posologie d’huile de krill est importante à suivre. En effet, en cas de prise régulière il faut intégrer des temps d’arrêts. Ainsi, sur des périodes d’une semaine, comptez deux jours sans prise, sur le mois, comptez 10 jours.

 

Auteur de l’article : terredinfostv

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de