Guepe noire, le cauchemar des araignées ?

Guepe noire, le cauchemar des araignées ?
5 (100%) 3 votes

Aujourd’hui nous nous intéressons à une espèce d’insecte peu connue, même parmi les spécialistes d’insectes, la guepe noire, plus communément appelé «pompile» ou dans le jargon scientifique «Pompilidae » de la famille très particulière des Sphécidés , classée dans les hyménoptères comme les abeilles, les chenilles et les fourmis, elle se décompte parmi 4000 espèces différentes à travers le monde. La guepe noire est connue pour être une dévoreuse d’araignée, les arachnophobes vont l’adorer !

Guepe noire, où les trouve-on ?

La guepe noire est généralement située où se trouve les toiles d’araignée comme par exemple les murs fissurés, les bords de route, les granges etc. On trouve près de 150 variétés de guepes noires en France de tailles différentes allant de 5 à 30 mm, certaines variétés géantes existent dans les régions les plus reculées de l’Amazonie et font jusqu’à 15 cm ! Elles sont facilement reconnaissables en ceci qu’elles sont de couleur noire sur la majorité de la surface bien que certaines variétés puissent être tachetées de jaune ou de rouge, elle dispose également de petites ailes en constante activité. Les guepes noires ne sont visibles qu’à la fin du printemps. Les guepes noires se trouvent les plus communément dans les zones tropicales là où se situent également le plus de variétés d’araignées, leurs proies favorites !

  • Vieux murs
  • Grange
  • Bord de route
  • Zones tropicales
  • Zones à forte concentration d’araignées

Guepes noires, une redoutable chasseuse d’araignée ?

Les guepes noires sont réputées pour être de redoutables chasseuses d’araignées, et se révèlent particulièrement efficace dans leur besogne. La pompile est une guepe noire qui capture d’autres insectes dans le but de nourrir ses propres larves à l’aide d’un dard paralysant dont elle se sert pour paralyser des larves de sauterelles, de grillons pour pouvoir les capturer sans difficulté. Les guepes noires ne s’attaquent pas seulement aux petites larves d’insectes inoffensifs mais sont réputés pour être de grands prédateurs d’araignée. Le dard venimeux de la guepe noire est une arme absolument redoutable dont les araignées sont les victimes les plus spectaculaires, car celles-ci ne rencontrent que peu de prédateurs parmi les insectes.

Guepe noire, la bête noire des araignées ?

Comme nous l’avons évoqué,la guepe noire possède plusieurs armes dont un dard venimeux d’une incroyable efficacité mais également à l’avant des crochets à venin dont l’effet toxique et paralysant est aussi puissant que le dard. Les guepes noires sont réputées pour prendre piège ses proies à l’aide de stratégie d’encerclement et lorsqu’elle s’attaque à une proie aussi importante qu’une araignée elles agissent toujours en groupe.

Guepe noire, une redoutable prédatrice ?

La guepe noire est une véritable terreur pour les araignées. La guepe noire femelle possède un dard venimeux qu’elle utilise contre tout type d’araignée, mais les guepes noires préfèrent généralement s’attaquer à de gros gibier comme les mygales. Il y a autant de tactiques d’attaques de guepes noires qu’il y a d’espèces de guepes noires. Lorsque la guepe noire attaque une araignée, elle peut employer diverses stratégies d’encerclement, mais dans la plupart des cas les guepes noires favorisent l’attaque d’araignée isolée, en général des araignées qui ne construisent ni terrier ni toile. La guepe noire femelle utilise son dard venimeux pour paralyser l’araignée et céder de ses compagnons pour l’entraîner dans son terrier prévu à cet effet. La paralysie de la guepe noire est définitive, aucune proie ne peut y échapper. Pour des proies plus petites la guepe noire transporte son butin dans une cellule amonceler constituant un abri composée bien souvent de salive et de boue, la plupart du temps il s’agit d’un terrier creusé à même le sol.

Lorsque la guepe noire attaque elle :
  • Isole une proie généralement en groupe
  • Paralyse ses proies avec le venin de son Dard
  • Entraine sa proie dans son terrier ou sa cellule
  • Donne sa proie en guise de nourriture à ses larves

Les guepes noires n’ont pas peur des araignées !

La deuxième étape consiste pour la guepe noire à pondre des œufs sur l’araignée et à recouvrir sa proie de terre pour refermer le terrier. Il existe des variétés de guepes noires qui n’ont pas peur des toiles d’araignée et qui se montre capable d’arracher les araignées de leur toile pour les attaquer au sol grâce à leurs petites ailes qui leur permet des mouvements vifs. Progressivement dévorée par les larves qui se nourrissent de la proie paralysée, il peut se passer plusieurs semaines pour que la proie serve de festin à toute une colonie de larves de guepes noires selon la taille de l’araignée. La guêpe noire peut également dépecer une araignée notamment les pattes pour pouvoir partager sa proie si elle dispose de plusieurs larves à nourrir.

La guêpe noire est un prédateur d’araignée dont le rôle est principalement dévolu à nourrir ses larves. Certaines espèces de guepes noires ne s’attaque qu’à un seul type de proie, certaines sont spécialisées dans les mygales voir même dans un seul type de mygales.

Guepe noire, dangereuse pour l’homme ?

Pour l’homme, la piqûre de la guepe noire est particulièrement douloureuse, mais la douleur dépendra pour beaucoup de la taille de votre prédateur. Cependant, une piqure de guepes noires de taille modeste, ne constitue pas un danger à proprement dit, si vous prenez un antiseptique ou un désinfectant selon un ensemble de précautions déjà cités dans notre article sur les piqûres de taon.

Voici une vidéo impressionnante d’une lutte entre une migale et une guepe noire :

Je vous avais dit que cet article allait vous plaire ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *