mutuelle

Entrepreneur : comment bien choisir la mutuelle qui correspond à votre entreprise ?

Entrepreneur : comment bien choisir la mutuelle qui correspond à votre entreprise ?
5 (100%) 1 vote

L’entrée en vigueur de la loi ANI, portant sur la généralisation de la complémentaire santé dès le 1er janvier 2016, oblige désormais toutes les entreprises à proposer à leurs salariés une mutuelle santé, avec des garanties de remboursement de soins. Mais depuis lors, les offres de complémentaire santé se multiplient ; et bien souvent, les chefs d’entreprises se retrouvent face à diverses propositions, sans connaitre précisément les éléments à considérer pour un choix optimal. Comment choisir la meilleure mutuelle entreprise pour sa boite et ses salariés ? Voici quelques recommandations utiles dans ce cadre.

S’assurer du caractère responsable du contrat

Plusieurs critères sont effectivement à prendre en compte quand il s’agit de bien choisir la mutuelle santé de son entreprise. Aussi, il est réellement préférable de miser sur des prestataires de référence comme Avenir Mutuelle Entreprise pour être sûr de souscrire une complémentaire santé qui réponde aux besoins de l’entreprise, et tienne réellement compte de certains paramètres essentiels. Lesquels précisément ?

Pour bien choisir sa mutuelle entreprise, l’un des points les plus importants consiste à vérifier le caractère responsable du contrat proposé, conformément à la loi ANI. Selon cette dernière, un contrat responsable devrait prendre en charge l’intégralité du forfait hospitalier journalier sans aucune limitation de durée, ainsi que l’intégralité du ticket modérateur.
mutuelle

Il doit également plafonner le remboursement des éventuels dépassements d’honoraires des médecins non signataires de l’option pratique tarifaire maitrisée. En optique, le contrat responsable doit en outre réduire le remboursement des verres et montures à une fois chaque deux ans, exception faite pour les mineurs et les cas d’évolution de la vision. La responsabilité du contrat n’est cependant pas le seul critère à prendre en compte pour choisir une bonne mutuelle entreprise.

Vérifier les garanties de la complémentaire de groupe

Il faut savoir que la loi ANI prévoit un panier minimal de soins que toute mutuelle d’ensemble devrait respecter, afin que chaque employé puisse avoir accès aux soins les plus basiques. Il revient donc au chef d’entreprise de s’assurer que ces garanties minimales (à voir sur Magazine-assurance.fr) soient bien incluses dans l’offre proposée par la compagnie d’assurance.

En réalité, l’employeur a la possibilité de mentionner, de concert avec ses salariés, les besoins particuliers qu’il veut couvrir avec la complémentaire de groupe. Le niveau des garanties proposées, notamment en optique et en matière de soins dentaires, constitue donc un autre paramètre important pour comparer les différentes offres de mutuelle entreprise, et faire un bon choix.

S’assurer que le contrat respecte les dispositions de la convention collective

Le législateur permet par ailleurs aux partenaires sociaux de définir eux-mêmes les propriétés du régime d’assurance santé prévalant dans les entreprises de leur domaine d’activité. Un accord de branche peut imposer aux salariés d’autres obligations que celles prévues par la législation en vigueur, ou des niveaux de garantie supérieurs. De fait, il revient une fois de plus à l’employeur de vérifier la compatibilité du contrat avec les dispositions prévues par la convention collective.

Étudier minutieusement les différents tarifs proposés

Le coût des prestations constitue aussi un critère prépondérant pour bien choisir sa mutuelle entreprise. A ce propos, deux possibilités s’offrent au chef d’entreprise : imposer un même tarif à tous les travailleurs pour les cotisations, ou différencier le montant des sommes à verser en fonction de la situation matrimoniale du travailleur. Dans ce dernier cas de figure, l’employeur doit vérifier au préalable que les différentes offres proposées incluent ce genre de tarifs.

D’autres paramètres comme le montant des cotisations, les aides à la comparaison, l’historique de l’organisme d’assurance, la distinction entre cadres et non-cadres, les renforts optionnels et la possibilité d’élargir la couverture aux ayants droit doivent également être pris en compte pour le choix d’une bonne mutuelle entreprise.

Auteur de l’article : terredinfos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *