scellement chimique

Comment fonctionne le scellement chimique ?

Comment fonctionne le scellement chimique ?
5 (100%) 1 vote

Pour les professionnels du bâtiment, le scellement chimique est monnaie courante et fait partie du quotidien. Mais pour les néophytes en travaux et en bricolage, ce terme peut paraître barbare. Alors, en quoi consiste exactement cette pratique de construction ? Comment la réaliser et à quelles fins ? Voici quelques éléments d’explication.

Qu’est-ce que le scellement chimique ?

Concrètement, il s’agit d’une technique offrant la possibilité de fixer aussi bien des matériaux pleins que des matériaux vides. En d’autres termes, elle est relativement polyvalente et permet de travailler des supports particulièrement difficiles à manœuvrer, tels que la brique, la pierre naturelle, le béton, la roche ou le béton poreux. Des fournisseurs tels que Hilti proposent l’équipement nécessaire à sa réalisation.

Cette méthode est donc utilisée dans les métiers du bâtiment au quotidien, aussi bien pour accrocher des éléments lourds sur des cloisons, ainsi que de nombreuses autres applications sur chantier. Les particuliers eux-mêmes peuvent réaliser des scellements chimiques lorsqu’ils veulent installer des tableaux de grande envergure, ou effectuer la fixation d’éléments de mobilier menaçant de tomber dans le cas contraire. Il assure ainsi la sécurité des biens et des habitants de l’habitation concernée.

Quel est le principe de fonctionnement de cette pratique ?

Concrètement, le professionnel réalisant un scellement chimique injecte une résine bicomposante dans un trou. A l’intérieur de ce trou, il insère un goujon censé supporter les grosses charges auxquelles il est destiné. Ces charges peuvent être des balustrades, des barrières, des fixations de machines ou de mobilier, des grilles, des ancrages structuraux voire même des panneaux publicitaires.

Il s’agit globalement d’une cheville obtenue par chimie, qui est produite à l’aide de la résine et d’un catalyseur. Les deux produits sont mélangés au sein d’une canule afin d’obtenir une réaction. On distingue plusieurs types de résines, parmi lesquelles les résines en polyester, vinylester, méthacrylate et epoxy. Les possibilités sont donc aussi nombreuses que les besoins en termes de chantiers.

scellement chimique

Pour choisir correctement votre résine, vous devez prendre en compte le type de travaux que vous avez besoin d’entreprendre, car toutes ne sont pas forcément adaptées à vos besoins. Comme mentionné sur cet article de leparticulier.lefigaro.fr, le polyester sert à réaliser des travaux d’intérieur, tandis que des produits en méthacrylate peuvent être utilisés à l’extérieur en raison de leur résistance à l’humidité. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de professionnels si vous souhaitez en apprendre davantage.

Comment effectuer des scellements chimiques ?

Pour réaliser un scellement chimique vous devrez suivre un certain nombre d’étapes. Voici l’ordre à respecter pour réussir cet ouvrage :

  • Percer un trou à l’endroit où la fixation doit être réalisée. L’usage d’un foret adapté à la surface à percer est indispensable, de même qu’une perceuse suffisamment puissante pour y parvenir.
  • Le trou doit être dépoussiéré avec un aspirateur de chantier afin d’optimiser l’adhérence de la résine et de son catalyseur.
  • Un tamis peut être placé au sein du trou pour améliorer la cohésion de l’ensemble.
  • Equipé d’un pistolet dédié à cet usage, chargez-le d’une cartouche contenant le mélange nécessaire. Il faut alors injecter le produit à l’intérieur et le remplir jusqu’au bout.
  • La tige doit ensuite être installée jusqu’au fond, et vous devez en vérifier la perpendicularité par rapport à la surface sur laquelle vous travaillez.
  • Le surplus de résine doit être nettoyé, de préférence avec une lame de cutter (évitez d’utiliser vos doigts).
  • Il importe ensuite de laisser sécher autant de temps que nécessaire.

Grâce à votre scellement chimique, vous êtes désormais libre d’installer l’élément à fixer sur votre tige à l’aide d’une vis et d’un écrou, sans avoir à craindre le moindre problème !

 

Auteur de l’article : terredinfos

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de