carte de consoleances

Comment écrire une carte de condoléances ?

Comment écrire une carte de condoléances ?
5 (100%) 1 vote

Aux moments difficiles manquent souvent les mots. Trouver les mots justes n’est déjà pas toujours une tâche facile quelle que soit la situation. Le trop-plein d’émotions peut brider les plus imaginatifs d’entre vous. Mais la rédaction d’une carte de condoléances n’est pas un exercice de style, sa rédaction doit se prêter aux circonstances exceptionnelles. Dans des circonstances exceptionnelles que sont la perte d’un proche, d’un ami ou d’un collègue de travail, trouver les mots de réconfort peut être délicat. Nous donnons ici quelques conseils pour que la rédaction de votre carte de condoléances reflète l’empathie la plus fidèle que vous ressentez pour la famille du défunt.

Une tradition qui perdure

Au moment du deuil qui suit la perte d’un proche, c’est la tradition de témoigner un message de sympathie et d’affection à l’égard des parents et des proches du ou des défunts. Pour un ami de la famille ou un collègue de travail la carte de condoléances est le moyen souvent le plus opportun pour manifester une marque de soutien auprès de la famille du défunt. Écrire une carte de condoléances n’est pas un exercice à prendre à la légère. Nous déconseillons l’envoi de condoléances par email, beaucoup trop impersonnel. Une vrai carte de condoléances sera toujours mieux apprécié par la famille qui la reçoit qu’un email noyé parmi des centaines de messages.

Comment écrire dans les circonstances d’un décès

L’écriture de ses vœux de condoléances est un exercice délicat qui demande un effort particulier tant sur la forme que sur le fond. Le choix des mots doit se faire judicieusement, il vous faut prendre le temps de la rédiger. Si vous n’êtes pas à l’aise avec ce genre d’exercice et si l’écriture est déjà problématique dans les situations plus courantes, faites relire votre carte à plusieurs personnes. Il n’est pas utile de rédiger un long texte mais quelques phrases peuvent suffire tant que le message est correctement rédigé.

Une carte de condoléances doit être personnelle

Le style et le fond du texte que vous aurez à écrire dans votre carte de condoléances, doivent faire transparaître la véritable personnalité de l’auteur. Évitez donc les messages génériques ou les banalités, ceux et celles qui liront votre carte doivent retrouver votre personnalité dans vos propres mots. Il est conseillé pour la rédaction de ne pas trop charger votre message en émotion. Déconseillé également d’utiliser des mots négatifs comme « mort », « décès ».

carte de condoléances

Une carte de condoléances appropriée doit être équilibrée. Ne surtout pas tomber dans l’excès inverse et ne pas faire preuve de légèreté. Il est conseillé de rappeler au souvenir de la famille toutes les qualités du défunt et ses mérites si les circonstances du décès le permettent. Si vous n’êtes pas un proche de la famille, il ne faut pas oublier d’y mettre votre identité et votre adresse postale si la famille désire vous répondre et vous remercier pour votre marque de sympathie.

Une bonne carte de condoléance ne s’oublie pas

Une bonne carte de condoléances se reconnaît à l’effet qu’elle produit sur son lecteur. Elle est avant tout un message de compassion et de soutien ; un geste d’humanité et de fraternité qui représentent beaucoup pour les proches du défunt. Un geste d’empathie qui ne sera pas oublié par celui qui le reçoit. Traditionnellement, les cartes de condoléances sont gardées précieusement et communément dans un album, un coffre ou une boîte consacrée à l’événement.

Auteur de l’article : terredinfos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *